Ce mercredi 15 septembre, le site américain TMZ a affirmé qu’Allison Mack a commencé a purgé sa peine en prison en avance, deux semaines avant le début officiel de sa détention.

Du rêve au cauchemar. Dans les années 2000, Allison Mack est l’une des actrices prisées par les producteurs grâce à son rôle dans la série à succès, Smallville. A la fin du show autour de la jeunesse de Superman, la jeune actrice multiplie les rôles dans Batman ou encore The Following.

Puis, elle disparaît mystérieusement des écrans en 2015. Allison Mack refait parler d’elle en 2018 lorsqu’elle est arrêtée par le FBI après avoir été considérée comme la “maîtresse suprême” de la secte NXIVM. Ce clan se présentait officiellement comme une organisation proposant des séminaires de développement personnel et professionnel, mais l’actrice de 39 ans aurait utilisé son influence pour manipuler de jeunes femmes afin qu’elles deviennent des esclaves sexuelles de Ketih Raniere, considéré comme l’influent gourou de cette secte. Après les investigations des autorités, des témoignages qui font froid dans le dos ont été publiés. Les jeunes femmes embrigadées étaient privées de nourritures, devaient participer de force à des rituels sataniques, et les sévices sexuels étaient nombreux.

L’actrice purge sa peine en avance

En effet, selon le magazine, l’actrice âgée de 39 ans a commencé à purger sa peine en avance. Elle s’est présentée à l’institution correctionnelle fédérale de Dublin en Californie le lundi 13 septembre 2021, soit un peu plus de deux semaines avant le début officiel, le 29 septembre. Durant ces trois années en détention, Allison Mack aura sûrement du temps pour refaire le fil de sa vie de ces dernières années et de son implication dans le traumatise de plusieurs jeunes femmes. En effet, plusieurs d’entre elles ont témoigné dans les journaux sur leur séjour de force au sein de la secte NXIVM.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici