Selon Boris Johnson, « si Poutine était une femme » la guerre en Ukraine n’aurait pas eu lieu

Dans une interview accordée aux médias allemands après le sommet du G7 à Schloss Elmau, le premier ministre a cité le genre du président russe comme un facteur contribuant au conflit.

“Si Poutine avait été une femme, ce qu’il n’est clairement pas, je ne pense vraiment pas qu’il aurait déclenché une guerre folle et machiste avec la violence et la manière dont il fait actuellement preuve”, a déclaré Johnson à la chaîne allemande ZDF. “Si vous voulez un exemple parfait de masculinité toxique, ce sont ses actions en Ukraine.”

M. Johnson a également déclaré que les dirigeants du G7 souhaitaient de toute urgence mettre fin à la guerre en Ukraine, mais qu’aucun accord n’était possible pour le moment.

Pourtant, il a tout de même qualifié le sommet d’”incroyable”, car les dirigeants se sont “rapprochés d’un accord”. M. Johnson a déclaré que l’Occident devrait soutenir la stratégie militaire de l’Ukraine afin de mettre le président Volodymyr Zelensky dans la meilleure position possible lors des négociations avec la Russie, si celles-ci finissent par aboutir.

Source

Novak Djokovic ne se fera pas vacciner pour l’US Open et défend les joueurs russes et biélorusses !

Drogue : un laboratoire clandestin découvert sur une base belge abritant des armes nucléaires