Le guide suprême iranien s’en est pris à l’« accord du siècle » de Trump lors d’une allocution vendredi 7 mai, à l’occasion de la « Journée de Jérusalem ».

L’Etat d'”Israël n’est pas un pays, mais une base terroriste” à combattre, a déclaré vendredi le guide suprême iranien, Ali Khamenei. Il a prédit une nouvelle fois la “chute”, selon lui inéluctable, du “régime sioniste ennemi”.

“Depuis le premier jour (de leur implantation en Palestine alors sous mandat britannique dans la première moitié du XXe siècle, NDLR), les sionistes ont transformé la Palestine occupée en une base pour le terrorisme” a affirmé l’ayatollah Khamenei lors d’un discours télévisé.

“Israël n’est pas un pays, mais une base terroriste contre la nation palestinienne et les autres nations musulmanes. Combattre ce régime despotique, c’est se battre contre l’oppression et le terrorisme et c’est le devoir de chacun”, a ajouté l’ayatollah. Il s’exprimait à l’occasion de la “Journée de Jérusalem” célébrée par la République islamique chaque quatrième vendredi du mois de ramadan.

La chute d’Israël inévitable, selon l’ayatollah

Il a aussi répété sa condamnation des récentes normalisations des relations entre Israël et plusieurs pays arabes.

L’accord du siècle est un échec et les tentatives de normalisation des relations entre le régime d’occupation (Israël, N.D.L.R.) et quelques gouvernements arabes faibles sont de lâches entreprises (de la part de ceux qui y participent) pour échapper au cauchemar (qu’est pour eux) l’unité des musulmans, a déclaré M. Khamenei.

Je le dis avec force : ces efforts ne mèneront nulle part. Le déclin et le mouvement du régime sioniste vers sa chute ont commencé et ne s’arrêteront pas, a-t-il encore affirmé.