Selon le Guardian, le Mossad a menacé de mort l’ancienne procureure de la CPI pour bloquer l’enquête sur Israël

Le Mossad, sous la direction de Yossi Cohen, a menacé Fatou Bensouda, procureure de la CPI, pour qu’elle abandonne l’enquête sur les crimes de guerre en Palestine. Ces révélations soulignent les efforts israéliens pour échapper à la justice internationale.

Les menaces du Mossad contre Fatou Bensouda

Selon le Guardian, l’ancien chef du Mossad, Yossi Cohen, aurait orchestré une série de menaces et de pressions contre Fatou Bensouda, procureure de la Cour pénale internationale (CPI). Lors de réunions secrètes, Cohen aurait tenté de la persuader d’abandonner une enquête sur les crimes de guerre en Palestine. Cette révélation provient d’une enquête approfondie menée par des médias renommés tels que The Guardian, +972 Magazine et Local Call.

Une campagne de près d’une décennie

Les tentatives du Mossad de compromettre Bensouda s’inscrivent dans une stratégie de près d’une décennie visant à affaiblir la CPI. Yossi Cohen, alors directeur du Mossad, a joué un rôle central dans cette opération, justifiée par la crainte de poursuites contre le personnel militaire israélien.

Les méthodes de pression de Cohen

Cohen, surnommé le «messager non officiel»de Netanyahou, aurait utilisé diverses tactiques pour influencer Bensouda. Selon des témoignages partagés avec des responsables de la CPI, il lui aurait dit :

«Vous devriez nous aider et nous laisser prendre soin de vous. Vous ne voulez pas vous lancer dans des activités qui pourraient compromettre votre sécurité ou celle de votre famille».

Des sources révèlent que le Mossad aurait même obtenu des enregistrements secrets du mari de Bensouda pour tenter de la discréditer.

La réponse de Karim Khan

Karim Khan, successeur de Bensouda, a récemment intensifié l’enquête, demandant des mandats d’arrêt contre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et d’autres responsables. Il a averti qu’il n’hésiterait pas à poursuivre «les tentatives visant à entraver, intimider ou influencer de manière inappropriée» les responsables de la CPI. En effet, la Cour pénale internationale (CPI) avait publié un communiqué sur X (anciennement Twitter) pour dénoncer les menaces de représailles dont elle faisait l’objet. Selon le Bureau du Procureur de la CPI, ces menaces cherchaient à compromettre son indépendance et son impartialité.

Implications légales

Les actions du Mossad pourraient constituer des infractions à l’administration de la justice selon l’article 70 du Statut de Rome, traité fondateur de la CPI. Les tentatives de menaces et de manipulations de Cohen représentent une escalade des tensions entre Israël et la CPI, marquant une étape cruciale dans l’enquête sur les crimes de guerre en Palestine.

L’opération secrète du Mossad contre Fatou Bensouda illustre les efforts considérables déployés par Israël pour échapper à la justice internationale. Malgré les pressions, la CPI continue de progresser dans son enquête, mettant en lumière les défis persistants auxquels sont confrontés les tribunaux internationaux dans la poursuite de la justice.

source : Le Média en 4-4-2

S’abonner
Notification pour
Avatar
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
KC
KC
22 jours il y a

… rien à foutre du mossad des Alouf’s de merde qui se prennent pour des guerriers en massacrant des Femmes et des Enfants mdr ! Qu’ils viennent me voir pour faire leur show et ils vont vite comprendre , que danser avec le diable n’est pas une mince affaire . l’enfer , la France connait très bien !

David Guiraud ATOMISE le plateau de BFM sur Meyer Habib

Zelensky n’est plus le président légitime de l’Ukraine