in

Selon Moscou, Ankara tente de déplacer 130 000 migrants vers la frontière grecque

Selon Moscou, Ankara tente de déplacer 130 000 migrants vers la frontière grecque.

La Russie a fait savoir ce 3 mars que la Turquie tentait de déplacer 130 000 migrants vers la frontière grecque, selon l’agence de presse Interfax qui cite le ministère russe de la Défense. Selon le Centre pour la réconciliation des parties en Syrie, les deux tiers d’entre eux ne sont pas des Syriens mais des Afghans, des Irakiens et des ressortissants de pays africains.

D’autre part, l’Union européenne a dépêché en urgence de hauts responsables en Turquie pour protester contre sa décision de laisser passer les migrants et a exprimé sa solidarité avec la Grèce voisine confrontée à un afflux à sa frontière.

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, ainsi que le commissaire européen à la Gestion des crises, Janez Lenarcic, doivent effectuer une visite de deux jours à Ankara pour des discussions «à haut niveau» sur la situation en Syrie, selon Bruxelles.

La présidence turque a annoncé que Recep Tayyip Erdogan rencontrerait Vladimir Poutine le 5 mars en Russie pour évoquer le conflit syrien alors que les tensions ont repris de plus belle entre Ankara et Damas dans la province d’Idleb.