in

Suisse : une association forme les réfugiés au codage informatique

réfugiés

Powercoders, une association à but non lucratif, a mis au point une école de codage destinée aux réfugiés et aux migrants. Le but est de mieux aider ces populations à s’insérer dans la vie active.

Une association suisse a trouvé un moyen pour aider les réfugiés à trouver un emploi : elle les forme au métier de programmateur informatique. Les entreprises suisses peinent à en trouver, alors qu’il faudrait en recruter plus de 40 000 d’ici à 2026.

Powercoders est une association à but non lucratif, présente à Berne, à Bâle ou encore à Zurich. A Lausanne, les cours se donnent dans un immeuble partagé par des associations sur les hauteurs de la ville qui domine le lac Léman. Une salle de cours, un vidéoprojecteur, vingt élèves, autant d’ordinateurs et surtout, de la bonne humeur. Le professeur d’informatique, Sorin Paoun, a dû s’adapter à ses nouvelles conditions de travail. « J’ai dix-huit ans d’enseignement à mon actif et je n’ai jamais été aussi respecté en classe. On me tire la chaise presque, on m’amène du café. Au niveau de la motivation, il n’y a pas mieux qu’eux. »

Une formation, un stage ?

Pour être admis, un minimum de bagage est nécessaire, mais pas besoin d’être un crack en informatique. Il y a quelques mois encore, Ali, Mohsen et Caroline étaient loin d’imaginer qu’il pourrait devenir des codeurs professionnels. « C’est vraiment un trésor pour moi. Il y a quatre ans que je suis ici. Je ne sais rien faire mais maintenant avec Powercoders, je commence à m’imaginer un futur« , explique Ali. Mohsen quant à lui est « ingénieur en mécanique mais [il] n’a pas trouvé de travail« . Cette formation lui paraît simple même s’il n’était pas codeur au départ. « Je n’aurais jamais pu imaginer faire du codage un jour mais j’ai découvert l’association ainsi qu’un autre aspect de moi-même« , se surprend Caroline.

via : franceinfo

Erdogan Menace d’inonder l’Europe de réfugiés syriens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Ce panneau solaire produit de l’électricité même dans le noir

Trump au président Egyptien : « Où est mon dictateur préféré ? »