Au sud-est de Toulouse, le centre de vaccination de Saint-Orens-de-Gameville (Haute-Garonne) a été attaqué dans la nuit de lundi 16 à mardi 17 août, rapporte France Bleu.

Un ou plusieurs individus sont entrés par effraction dans le bâtiment, deux portes ont été forcées. 500 doses de vaccin ont été jetées à terre et onze ordinateurs ont été détériorés.

Aucune inscription ou revendication n’a été observée sur place, a indiqué la maire de Saint-Orens-de-Gameville, Dominique Faure.

« Il s’agit de vandalisme classique : des tables et des chaises ont été cassées ainsi que deux écrans d’ordinateur », a-t-elle précisé, ajoutant que le système d’alarme dont est dotée la salle associative transformée en centre de vaccination n’avait pas fonctionné. Une plainte a été déposée par la mairie de la commune et l’enquête est confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Toulouse et à la brigade des recherches de Villefranche-de-Lauragais, a indiqué à l’Agence France-Presse le parquet de Toulouse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici