Twitter suspend le compte du docteur Robert Malone, pionnier de l’ARN messager

Après avoir fourni pendant des mois de précieuses informations sur le Covid-19 qui vont à l’encontre du récit officiel, Twitter a finalement décidé banni le Dr Robert Malone, pionnier de l’ARN messager.

Ce 30 décembre dans l’après-midi, le compte du docteur Robert Malone a été bannis sur Twitter, où il était suivi par environ 516 000 followers. Robert Malone est un biologiste moléculaire, épidémiologiste, et spécialiste des maladies infectieuses ayant travaillé sur l’ARN messager.

Il est à l’origine de la découverte de la capacité de celui-ci à pénétrer dans des cellules humaines et à les conduire à produire des protéines : une avancée qui a permis le développement ultérieur des vaccins à ARN – comme ceux contre le Covid-19 de Pfizer/BioNTech et de Moderna.

Sur son compte Telegram, Robert Malone a réagi à la nouvelle en ces termes : «Cela signifie […] que nous avons perdu un élément essentiel dans notre combat pour empêcher que ces vaccins soient imposés aux enfants et pour mettre fin à la corruption de nos gouvernements, ainsi que du complexe médico-industriel et des industries pharmaceutiques.»

Robert Malone est apparu comme un critique de nombre de politiques mises en œuvre afin de lutter contre la propagation du Covid-19. Il recommande la vaccination des populations à risque – telles que les personnes âgées ou celles souffrant de comorbidités – et a déclaré s’être personnellement fait vacciner en raison de son âge, il estime en revanche que chez les sujets jeunes et chez les enfants, les risques de la vaccination contre le Covid-19 à l’aide de vaccins à ARN l’emportent sur les avantages.

Leave a Reply
  1. Depuis 1965 nous savons que les virus ne se propagent pas par contact. Recherches corroborées à Moscou par quasi tous les représentants infectiologues du monde entier de l’époque. Résultats non remis en question depuis… Il ne devrait plus y avoir de vaccins donc.
    Alors qu’il ne vienne pas pleurer. Si les enfants sont vaccinés, il en sera tenu responsable en premier. Il ne faisait que dénoncer ce que les alerteurs dénonçaient. C’est le propre du nazi de révéler un peu de vérité pour ne pas se faire lyncher par le peuple en temps voulu.
    Le vaccin devrait être à la poubelle depuis plus de 50 ans. Mais comme c’est la manière dont ils nous dégénèrent pour réduire notre espèrance de vie, ils ne souhaitent pas arrêter. Et pourtant ils vont devoir…
    Courage!

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pour Véran, certains non vaccinés sont «enkystés» dans une contestation proche du «délire»

Joe Rogan : « Je ne suis pas vacciné, je ne vais pas me faire vacciner, j’ai des anticorps, ça n’a aucun sens ».