Il se pourrait bien que les petits hommes verts existent, et même qu’ils nous aient rendu visite. Et cette fois, ce n’est pas un savant déjanté ou un scénariste d’X-Files qui le dit, mais Avi Loeb, prestigieux directeur du département d’astronomie de l’Université de Harvard aux États-Unis.

Ce physicien sort un livre, Extraterrestre : Le Premier Signe d’une vie intelligente au-delà de la Terre dans lequel il développe cette théorie en s’appuyant sur l’observation d’un mystérieux objet fin 2017.

À l’époque, le télescope Pan-STARRS1 basé à Hawaï repérait « Oumuama » (« messager »), un immense bloc long de 400 mètres et large de 40 mètres qui venait de traverser notre système solaire à une vitesse avoisinant les 196 000 km/h. Tandis que certains estimèrent qu’Oumuama était un astéroïde et d’autres une comète interstellaire, Avi Loeb développa une hypothèse tout autre.

De plus en plus de théories similaires

Pour lui, le fait que cet objet n’ait pas laissé de traînée, qu’il ait accéléré si subitement ou encore sa forme de cigare pour le moins insolite ne laissent pas de doute : Oumuama n’était autre qu’une sonde envoyée par une civilisation extraterrestre. Cette théorie largement tournée en dérision à l’époque, Avi Loeb la défend mordicus, au point de lui consacrer 288 pages.

Lire l’article entier sur ladepeche.fr