Un ex-conseiller fédéral suisse avoue : « La pandémie était une hypnose de masse »

Ueli Maurer

Le journal [NZZ am Sonntag] détaille notamment les déclarations d’Ueli Maurer au sujet de la gestion de la pandémie lors d’une interview à Hoch2.tv, fin décembre dernier : « La pandémie était une hypnose de masse » et une « hystérie » sciemment attisée.

« L’industrie pharmaceutique était derrière tout ça »

Le Zurichois affirme qu’« il était en réalité évident dès le début que cela ne pouvait pas être aussi grave que ce qui a été présenté ». Et que « toute l’industrie pharmaceutique était derrière tout ça, ils ont gagné de l’argent avec ça » en exploitant la peur. Le Conseil fédéral, dont il faisait partie, aurait réagi de façon anxieuse et dépassé les bornes. « Nous avons fait croire que nous avions des vaccins absolument utiles ».

Incompréhension des responsables de la santé

Les déclarations d’Ueli Maurer, qui n’en est pas à son premier coup de griffe, ont suscité l’indignation des responsables de la politique de santé.

[…]

Interviewé à ce propos, l’ancien conseiller fédéral Pascal Couchepin dit s’en étonner : « Des attaques directes d’une telle virulence ne correspondent pas à l’usage pour les anciens conseillers fédéraux », déplore-t-il

Lire l’article entier sur 20min.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le PM slovaque : l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN « déclencherait la Troisième Guerre mondiale »

Députée irlandaise

Députée irlandaise : «L’Union européenne n’a aucune autorité morale»