in

Un journaliste de la BBC a montré des images des camps de Ouighours à l’ambassadeur de Chine du Royaume-Uni [VIDEO]

Un journaliste de la BBC a montré des images des camps de Ouighours à l’ambassadeur de Chine du RoyaumeUni. Pour l’ambassadeur, « il n’y a pas de tel camp de concentration au Xinjiang ».

« Il est clair qu’il y a des atteintes graves, choquantes aux droits humains dans cette région, a déclaré dimanche le chef de la diplomatie britannique Dominic Raab à la télévision BBC. « Nous voulons une relation sérieuse (avec la Chine) mais nous ne pouvons voir un tel comportement et ne pas le dénoncer », a ajouté M. Raab.

« Ces propos sont purement et simplement des mensonges et des calomnies », a répondu lundi lors d’une conférence de presse Wang Wenbin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. « La question du Xinjiang n’est pas une question de droits humains, de religion ou de groupe ethnique. C’est une question de lutte contre la violence, le terrorisme et le séparatisme », a-t-il souligné.

Londres dénonce des «atteintes graves» aux droits des Ouïghours par la Chine

Le chef de la diplomatie britannique, Dominic Raab, a accusé ce dimanche la Chine de commettre des « atteintes graves, choquantes aux droits de l’Homme » à l’encontre de la minorité ouïghoure dans le Xinjiang, vaste région du nord-ouest chinois. « Il est clair qu’il y a des atteintes graves, choquantes aux droits de l’Homme, a déclaré Dominic Raab sur la BBC. C’est profondément, profondément choquant ».

Au sujet d’informations évoquant des « stérilisations forcées » ou des « camps de rééducation », il a souligné qu’elles « rappellent quelque chose que nous n’avons pas vu depuis très longtemps, et cela de la part d’un membre de premier plan de la communauté internationale qui veut être pris au sérieux ».