in

Un « Mamadou » en chocolat vendu dans une pâtisserie française fait scandale

Publiée le 16 février sur Facebook, une vidéo montrant un gâteau nommé « Mamadou » dans une pâtisserie de la région lyonnaise a fait scandale. Il reprend la forme d’un visage, recouvert de chocolat noir et décoré d’une grosse bouche rose. Le gérant a présenté ses excuses et l’a retiré de la vente, mais des dizaines d’internautes l’ont félicité, laissant des commentaires racistes sur la page de l’établissement.

Le 16 février, la page Facebook « Afroleaks » a publié une capture d’écran d’une vidéo filmée dans la boulangerie-une pâtisserie dénomée  « Au fournil murois » et diffusée sur Snapchat. On y voit un gâteau représentant de façon caricaturale le visage d’un Noir, les yeux exorbités et la bouche, de couleur rose, grande ouverte. Vendu 2,70 euros et nommé « Mamadou », il a été jugé raciste par de très nombreux internautes.

Cette pâtisserie semble être une adaptation de la traditionnelle « tête de nègre », un gâteau composé de deux meringues et de crème au beurre, enrobé de chocolat. Le nom, lui aussi jugé raciste, a été très largement remplacé par des termes comme « têtes de choco », ou « merveilleux » dans d’autres pâtisseries en France.

Excuses du gérant


Interpellé par la radio française le Mouv’ et le groupe antiraciste Ligue de défense noire africaine, Ange Filippi, le gérant de l’établissement depuis trois ans, a présenté ses excuses le 17 février.

« Cette pâtisserie a été créée par mes prédécesseurs, ce n’est absolument pas moi qui l’ai créée. Je l’ai reprise et je n’ai jamais eu de problèmes vis-à-vis de ça. Il n’y a jamais eu aucune plainte […] Cette pâtisserie doit exister depuis des décennies. Mais pour répondre aux gens, je comprends leur colère même si maintenant le mal est fait. Je trouve la réaction absolument normale et justifiée », a-t-il déclaré dans un article du Mouv’.

« Nous sommes vraiment désolés, on n’a pas voulu vous blesser, on n’a pas voulu vous insulter. Cette pâtisserie est définitivement sortie de nos rayons », a-t-il poursuivi dans une vidéo publiée sur la page Facebook de la Ligue de défense noire africaine.

Des centaines de commentaires racistes sur Google


Suite à la médiatisation de cette affaire, environ 450 commentaires ont été rédigés sur la page Google de l’établissement. Consultés par la rédaction des Observateurs de France 24, ils louent dans leur immense majorité la qualité de cette boulangerie, insistant du ses « pâtisseries au chocolat ».

Ces dernières années, plusieurs scandales similaires ont émergé en France : à Grasse, un pâtissier avait présenté des gâteaux en forme de Noirs et Noires nus, pourvus d’organes génitaux et de lèvres démesurés. Le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran) avait demandé leur retrait. En 2014, une chocolaterie d’Auxerre avait nommé deux produits « Négro » et « Bamboula » avant de se raviser après l’indignation d’associations dont le Cran.