in

Un mort toutes les 3 minutes à New-York, des millions de gens au chômage, les USA vont-ils s’effondrer ?

Les USA connaissent une crise sans précédent. Les autorités craignent plusieurs centaines de milliers de morts. Au niveau social la situation est tout aussi cataclysmique.

Longtemps minimisée par Donald Trump, la pandémie de Coronavirus frappe aujourd’hui les Etats-Unis de plein fouet. À New-York, principal foyer de contamination, la situation est digne d’un film catastrophe. Dans la mégalopole de 12 millions d’habitants, les morts s’accumulent. On parle aujourd’hui du chiffre effarant d’un mort toutes les 3 minutes.

Deux fois plus de contaminés qu’en France rien qu’à New-York

Les hôpitaux de la grosse pomme sont dans une souffrance absolue ; 67 000 cas ont été recensés sur les dix derniers jours de mars. Les autorités ont été obligées d’installer un hôpital de campagne en plein Central Park. C’est même un navire-hôpital de l’armée qui a pris ses quartiers dans la baie de New-York afin de soulager la ville.

Un scénario catastrophe à 1.7 millions de morts

Donald Trump envisage désormais le pire, et il s’est adressé à la population américaine en des termes peu optimistes. « Je souhaite que chaque Américain se prépare aux jours difficiles qui nous attendent. Les deux ou trois semaines qui viennent vont être les plus difficiles que nous ayons jamais connues. Nous allons perdre des milliers de personnes. » De son côté les centres pour le contrôle et les préventions de la maladie envisagent même dans le pire des cas jusqu’à 1.7 millions de morts et  216 millions de contaminés, près des deux tiers de la population.

Six millions de chômeurs en plus en une semaine

Avec cette crise, beaucoup d’emplois très précaires ont d’ores et déjà volé en éclat. Ainsi la semaine passée, ce ne sont pas moins de 6.6 millions de personnes qui ont pointé au chômage. Un record qui explosait déjà celui de la semaine passée de 3.3 millions. Avant la crise, les USA comptaient 11 millions de chômeurs ; dans les mois à venir la situation devrait encore s’empirer et pourrait bien dépasser la barre des vingt millions.

67 000€ pour 6 jours d’hospitalisation

Or la situation est d’autant plus dramatique que la sécurité sociale telle qu’on la connaît en France n’existe pas aux USA. Les Américains sont en effet dépendants de leurs mutuelles de santé qui leur sont pour beaucoup offertes par leur employeur. À titre indicatif, il faut débourser pas moins de 67 000€ pour une hospitalisation de six jours contre le coronavirus. Le hic, c’est que près de 27 millions d’américains n’ont aucune couverture santé. Avec l’explosion du chômage ce chiffre pourrait même exploser et laisser des millions de malades à la merci du virus. Le drame est d’autant plus ironique que les électeurs américains ont pratiquement éliminé Bernie Sanders des primaires démocrates au profit du très libéral Joe Biden. Il était pourtant le seul candidat à proposer une sécurité sociale gratuite et pour tous…

Dans tous les cas, cette crise marquera les Etats-Unis pour très longtemps. Au niveau économique les conséquences pourraient être catastrophiques et se faire ressentir pendant des années. Et le possible effondrement du leader mondial pourrait bien impacter l’occident entier. Souvenons nous qu’en 2008 la crise qui a touché le monde était également partie du pays de l’Oncle Sam…

Source : Le Média pour Tous