in

Un parisien a été arrêté et conduit au commissariat pour avoir enlevé son masque le temps de manger un pain au chocolat

Après avoir acheté et mangé un pain au chocolat avant sa journée de travail, un homme a été interpellé et conduit dans un commissariat à Paris parce qu’il avait son masque sous le menton.

« J’avais encore le papier dans la main. C’est dingue… » David, un informaticien cherbourgeois de 37 ans qui travaille à Paris, n’en croit pas ses yeux. Il est 10 h, ce lundi matin, quand il se rend à son bureau dans le VIIIe arrondissement. En route, un petit creux : il décide de s’arrêter pour acheter un pain au chocolat, dans le haut de la rue d’Amsterdam, près de la gare Saint-Lazare.

Le paiement effectué, il sort de la boulangerie, baisse légèrement son masque et engloutit la viennoiserie. « Je finis vite de manger et je me dirige vers une poubelle pour y jeter le papier. C’est alors qu’un policier me regarde, droit dans les yeux, et s’approche de moi. J’avais le masque sous le menton. »

Le policier l’interpelle. « Il contrôle mes papiers, et me dit que j’aurais dû choisir un autre moment pour manger mon pain au chocolat, qu’on ne fait pas ça dans la rue. Je m’agace… La situation me met en colère et je lui dis trois fois qu’il est fou. À ce moment-là, c’est parti en vrille », nous raconte le Cherbourgeois.

« Il m’a demandé de monter dans la voiture de police, il a mis le gyrophare et m’a conduit au commissariat du VIIIe arrondissement. » Furieux, le policier répète : « Moi, on ne me traite pas de fou. Tu vas voir, ensemble on va perdre un peu de temps. »