Une vidéo, partagée plus de 50 000 fois en 24 heures sur Facebook, montre une personne découvrant sous l’étiquette d’un lot de 10 masques jetables, vendus 6 € par un magasin Leclerc, une autre étiquette affichant un prix de 3 €. En commentaire on peut lire :  “Ce matin j’ai été au Leclerc Saint-Amand-Les-Eaux pour aller me fournir en masques pour me protéger du Covid-19. Il y a quelque chose qui m’a énormément interpellé c’est que là on voit l’étiquette ici avec un prix indiqué à 6 euros contre 3 euros pour le prix caché et sur lequel figure la même date..

Face à cette polémique, l’enseigne a expliqué  que le prix initial de 3 € était une “erreur” d’étiquetage et de communication interne, et présenté ses excuses aux clients:

“Sollicités tout au long de la semaine dernière par les clients qui espéraient trouver des masques en ventes dès le 4 mai, nous décidons samedi de prendre sur le stock dont nous disposons 2800 unités de masques chirurgicaux (…) Ils sont conditionnés en boîte de 50 et pour offrir la possibilité à un maximum de clients d’en avoir, nous décidons de les ré-conditionner par 10”, écrit-il. “Sans être capable de me l’expliquer aujourd’hui, un collaborateur fixe son prix à 0,30 centimes alors qu’ils nous coûtent 50cts .

Alors que la vente commence vers 9h à la parapharmacie, nous vendons 66 lots de 10 au prix de 3€, avant qu’un client étonné du prix très bas, nous le signale. Découvrant et comprenant notre erreur nous ré-étiquetons le lot de 10 à 0,60 centimes soit le prix coûtant. En fin de matinée, la totalité des lots étaient vendus”, assure encore le PDG du magasin dans son communiqué, présentant ses “excuses les plus sincères à toutes celles et ceux qui ont étés choqués, blessés, heurtés par cette vidéo”.

Sourcejeanmarcmorandini