in

Un supposé violeur libéré de prison à cause du COVID tue son accusatrice

Un homme originaire de Virginie aux Etats-Unis soupçonné du viol d’une femme qui avait été libéré de prison en raison de la COVID-19 est désormais accusé du meurtre de celle qui l’avait accusé. 

Selon le Washington Post, Ibrahim Bouaichi a traqué et assassiné son accusatrice, Karla Dominguez, après que l’homme ait été libéré de prison à cause du COVID.

Les policiers ont retracé le suspect et l’ont appréhendé au terme d’une chasse à l’homme. Il s’était toutefois blessé avec une arme et se trouve dans un état grave.

Bouaichi a été inculpé de viol, étranglement et enlèvement après que Dominguez ait témoigné aux forces de l’ordre qu’il l’avait agressée sexuellement en octobre.

Onze jours après son inculpation, Bouaichi s’est rendu aux autorités, et un juge a ordonné qu’il soit détenu sans caution. Les avocats de Bouaichi ont demandé une caution, arguant que leur client ne pouvait pas être à l’abri du virus parce qu’il était « impossible » d’assurer une distanciation sociale adéquate et d’autres mesures de sécurité en prison.