sursaut radio rapide

Les astronomes affirment avoir pu observer une sursaut radio rapide (FRB) dans notre propre Voie lactée, pour la toute première fois.

Des flashs dans le ciel ! Extrêmement lumineux et pour la grande majorité provenant des confins de l’Univers : les sursauts radios rapides (FRB ou « fast radio burst » en anglais) suscitent un immense intérêt depuis la découverte du premier signal, en 2007, par le radiotélescope de Parkes en Australie.

Ils ont même été attribués à des extraterrestres ou à d’autres sources tout aussi fantastiques. Et aujourd’hui, leur origine fait toujours débat. L’identification d’un tel évènement au cœur de la Voie lactée pourrait enfin apporter quelques explications.

« C’est le premier sursaut radio rapide qu’on attribue à un objet connu », a dit Christopher Bochenek, astrophysicien à l’Institut américain Caltech et responsable de STARE2. Et quel objet.

Des magnétars à l’origine des sursauts radio rapides ?

« Le magnétar (contraction de « magnetic star ») est un genre d’étoile à neutrons avec un champ magnétique si puissant qu’il déforme un noyau d’atome en crayon », a t-il-expliqué dans un point de presse.

L’astre de faible dimensions, de l’ordre de la dizaine de kilomètres, mais de masse importante, -une cuillère à café de matière pèserait plusieurs milliards de tonnes-, tourne sur lui même en un temps de l’ordre de quelques secondes.