Un «s*xe» sur Notre-Dame : l’étrange projet qu’aurait proposé Brigitte Macron à Roselyne Bachelot

Dans son dernier livre, l’ancienne ministre de la Culture relate un déjeuner avec Brigitte Macron, lors duquel la Première dame de France lui aurait montré un étonnant projet pour remplacer la flèche détruite de Notre-Dame de Paris.

«Une sorte de sexe érigé» entouré de «boules en or» pour remplacer la flèche d’Eugène Viollet-le-Duc, détruite le 15 avril 2019 lors de l’incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris. Ce sont les termes employés par Roselyne Bachelot – dans son livre intitulé 682 jours qui paraît ce 5 janvier aux éditions Plon – pour décrire un projet dont lui aurait fait part Brigitte Macron lors d’un déjeuner entre les deux femmes.

Dans ce court extrait, l’ancienne ministre de la Culture affirme que cet épisode l’a confortée dans sa détermination à faire valoir auprès du gouvernement une reconstruction à l’identique de la flèche de Notre-Dame.

«Pincez-moi !», «Pour qui sonne le Gland !» : grincements de dents à droite

Partagé sur les réseaux sociaux, ce passage du dernier ouvrage de Roselyne Bachelot n’a pas tardé à faire réagir les internautes, y compris au sein de la classe politique française.

«Brigitte Macron voulait remplacer la flèche de Notre-Dame par « une sorte de sexe érigé » entouré à sa base de boules. Bachelot, ministre de la Culture à l’époque, fait cette révélation scandaleuse dans son nouveau livre « 682 jours ». La santé mentale du couple Macron pose problème», a pour sa part commenté le fondateur de l’Union populaire républicaine, François Asselineau.

https://twitter.com/UPR_Asselineau/status/1610766447344500738

SourceRT