in

Coronavirus : la Chine tente de mettre en quarantaine 2 villes avec ses 18 millions d’habitants

17 morts, plus de 500 cas recensés et des centaines d’autres redoutés… Alors que la Chine s’inquiète de la propagation d’un mystérieux virus semblable au Sras, de nombreux pays voisins, proches ou lointains, sont en alerte, craignant d’y faire face à leur tour. Une réunion d’urgence sur la question est prévue à l’OMS. Suivez les dernières informations.

Depuis 10 h 00 locales (2 h 00 GMT), plus aucun train ni avion ne doit en principe quitter la cité de 11 millions d’habitants située en plein centre de la Chine. La ville des bords du Yangtsé est au cœur de l’épidémie qui depuis décembre a contaminé plus de 500 personnes et fait 17 morts, selon un dernier bilan communiqué mercredi soir. Toutes les personnes décédées ont succombé à Wuhan ou dans sa région.

Protection de rigueur contre le virus respiratoire à Wuhan. 

« Les habitants ne doivent pas quitter Wuhan sans raison spécifique », a annoncé le Quartier général chargé de la lutte contre l’épidémie au niveau municipal. Cette décision est prise afin « d’enrayer efficacement la propagation du virus », a-t-il expliqué, alors que la Chine s’apprête à entrer vendredi dans son long congé du Nouvel an, qui occasionne chaque année des centaines de millions de voyages.

Une deuxième ville en quarantaine en Chine

Il s’agit de Huanggang, près de Wuhan. Les deux villes concentrent entre 17 et 18 millions d’habitants et d’habitantes au total.