Une « grave réaction allergique » au vaccin Moderna signalée pour la première fois aux États-Unis


L’oncologue gériatrique au Boston Medical Center, Hossein Sadrzadeh, affirme avoir développé une « grave réaction allergique » quelques minutes après avoir reçu une injection du vaccin Moderna le 24 décembre, relate le New York Times.

« Après avoir reçu le vaccin, j’étais en tachycardie, mais j’avais l’impression que c’était de l’anxiété parce que j’avais peur après avoir appris les réactions au [vaccin] Pfizer aux États-Unis, en particulier pour les personnes allergiques aux crustacés, comme moi », raconte M.Sadrzadeh à CNN.

Il ajoute que sa fréquence cardiaque « était de 150 » alors qu’elle est normalement « de 75 ». Selon lui, « six-sept minutes après l’injection du vaccin », il a eu sur sa langue et dans sa gorge « une étrange sensation de picotement et d’engourdissement ».

Dans un communiqué, un porte-parole du Boston Medical Center confirme que le Dr Sadrzadeh a reçu le vaccin de Moderna jeudi. Selon le document, le médecin « avait l’impression de développer une réaction allergique ». Il a été autorisé à s’auto-administrer son EpiPen personnel.

« Il a été transporté aux urgences, évalué, traité, observé et renvoyé. Il va bien aujourd’hui. »

Réaction de Moderna

La société Moderna s’est déclarée prête à étudier attentivement cet incident, soulignant toutefois qu’elle n’allait pas commenter un cas isolé de réaction allergique. D’après le New York Times, il s’agit du premier cas de réaction allergique provoquée par le vaccin de Moderna.

De tels effets secondaires ont déjà été signalés aux États-Unis pour le vaccin développé conjointement par Pfizer et BioNTech.

Source : fr.sputniknews.com


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Explosion à Nashville: la police a “entendu un enregistrement” dans le camping-car prévenant qu’une bombe allait exploser

Olivier Véran évoque la possibilité d’un 3e confinement et recommande de ne pas fêter le Nouvel An