Hier soir, CNews avait envoyé des journalistes dans plusieurs endroits de Paris afin de suivre la nouvelle journée de grève et notamment la galère pour les usagers des transports franciliens.

Claire Sergent était en duplex depuis la gare Saint-Lazare pour donner des précisions sur le trafic. « Certains tentent de se rabattre sur le bus et c’est compliqué… », déclare-t-elle avant qu’un passant s’approche de la journaliste pour l’embrasser de force sur la joue alors qu’elle était en direct.

 

Viajeanmarcmorandini