Une militante anti-vaccin qui a fondé Learn the Risk a été retrouvée morte par son fils de neuf ans.
La nouvelle de la mort de Brandy Vaughan a commencé à circuler mardi, mais la date n’a pas été confirmée.

Brandy Vaughan est morte de causes inconnues

Vaughan était une militante anti-vaccination qui a fondé l’association californienne Learn the Risk.

Sur sa page Facebook, elle se décrivait comme « une ancienne initiée de l’industrie pharmaceutique qui a pour mission de créer un monde plus sain, une personne à la fois, en éduquant sur les risques réels des médicaments et vaccins pharmaceutiques ».

Lorsqu’elle travaillait dans l’industrie pharmaceutique, Brandy a vendu du Vioxx, un analgésique qui, selon sa biographie Learn the Risk, doublait les risques d’accidents vasculaires cérébraux et de crises cardiaques.

L’analgésique a ensuite été retiré du marché.

« De cette expérience, j’ai réalisé que ce n’est pas parce que quelque chose est sur le marché qu’il est sans danger », a déclaré Brandy.

« Une grande partie de ce que nous dit l’industrie de la santé n’est tout simplement pas la vérité.

Elle a ensuite passé huit ans en Europe où elle a pu constater que les soins de santé sont très différents de ceux des États-Unis.

De retour aux États-Unis avec un fils non vacciné, elle a été intimidée dans le cabinet d’un pédiatre lorsqu’elle a posé des questions que tous les parents devraient poser, comme « Quels sont les ingrédients de ces vaccins », lit-on dans sa biographie.

« Comment se fait-il que les enfants d’autres pays soient en meilleure santé, mais reçoivent beaucoup moins de vaccins ? »

Scandale au laboratoire Merck, Brandy Vaughan avoue tout

Lors du rassemblement en faveur de la liberté vaccinale le 9 Septembre 2017 à Paris, nous avons rencontré Brandy Vaughan, anciennement cadre de haut niveau chez Merck, l’un des plus puissant groupe pharmaceutique de la planète qu’elle a quitté après avoir compris que le Vioxx, médicament qu’elle avait participé à commercialiser, avait finalement causé la Mort de plusieurs centaine de milliers de patients à travers le monde.

The Sun

Source :http://www.geopolintel.fr/