in

Une vidéo sur Snapchat montre une petite fille âgée de 2 ans violentée par 4 animateurs d’un centre de loisirs de Saint-Denis

Une petite fille âgée seulement de deux ans aurait été violentée par quatre de ses animateurs d’un centre de loisirs de Saint-Denis. La municipalité a communiqué cette information et a immédiatement fait savoir qu’une plainte allait être transmise au procureur de la République.

La ville de Saint-Denis a découvert cette affaire grâce à une vidéo sur le réseau social Snapchat, très utilisé par les jeunes.

Dans l’extrait, que la direction de la Jeunesse de l’Hôtel de ville s’est procuré, on distingue la fillette dans son centre de loisirs, apparemment au moment de la sieste. C’est alors qu’on voit un de ses animateurs la pousser car elle n’arrivait pas à dormir. La jeune fille tombe alors au sol. Un autre encadrant filme lui la scène, les deux autres sont eux dans la pièce mais n’interviennent pas.

Des images choquantes pour Frédéric Bonnot, directeur de cabinet du maire de Saint-Denis, qui s’est exprimé auprès de France Bleu : «C’est inacceptable et très choquant […] Un animateur qui travaille dans le milieu de la petite enfance ne peut pas s’énerver contre une gamine qui n’arrive pas à faire la sieste !»

Les quatre animateurs ont immédiatement été suspendus, ainsi que le directeur du centre de loisirs. Leurs noms ont été transmis aux parents de la fillette. Ses jeunes camarades feront eux l’objet d’un suivi psychologique dès lundi.

Source