Le Kremlin a accusé ce dimanche 24 janvier les États-Unis d’interférer dans les “affaires intérieures”de la Russie, en dénonçant un communiqué de l’ambassade américaine à Moscou publié à la veille des manifestations de protestation en Russie pour exiger la libération de l’opposant Alexeï Navalny.

La représentation diplomatique américaine avait appelé sur son site les Américains à ne pas se rendre à ces rassemblements samedi, précisant les lieux où ils se déroulaient.

Ces publications «constituent indirectement une ingérence absolue dans nos affaires intérieures», a réagi dimanche le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, cité par l’agence de presse Interfax.

Des milliers de personnes ont manifesté samedi en Russie à l’appel de l’opposant emprisonné, pour exiger sa libération. Des heurts ont éclaté dans plusieurs grandes villes, en particulier à Moscou, et 2 500 participants ont été arrêtés.