in

USA : un suprémaciste blanc exécuté, une première depuis 17 ans

Daniel Lee, est décédé à 8 h 07 (12 h 07 GMT) ce mardi 14 juillet d’une injection létale à la prison de Terre Haute, dans l’Indiana , a précisé le ministère de la Justice américain.

« Vous tuez un homme innocent », a déclaré le condamné avant de mourir, selon un journaliste du Indianapolis Star qui a assisté à l’exécution.

Il avait été reconnu coupable en 1999 du meurtre d’un couple et de leur fillette de 8 ans dans l’Arkansas lors d’un cambriolage destiné à financer un groupe suprémaciste.

«J’ai fait beaucoup d’erreurs dans ma vie, mais je ne suis pas un meurtrier. Vous tuez un homme innocent», a déclaré Daniel Lee avant de mourir, clamant une dernière fois qu’il était dans une autre partie du pays au moment du triple meurtre.

Selon l’un des 20 témoins ayant assisté à l’exécution, cité par le journal The Indianapolis Star, il a fallu deux ou trois minutes après l’injection létale pour que le condamné meure.

La section américaine d’Amnesty International s’est dite « horrifiée » par cette exécution « qui va à l’encontre d’une tendance mondiale à l’abandon de la peine de mort ».

« Le peuple américain a fait le choix réfléchi d’autoriser la peine capitale pour les crimes les plus sauvages et justice a été rendue aujourd’hui en appliquant la sentence pour les crimes horribles de Daniel Lee », a au contraire affirmé le ministre de la Justice Bill Barr.