in , ,

USA/Corée du Nord. Avertissement nucléaire en Californie

TOPSHOT - ADDITION- People watch a news report on North Korea's first hydrogen bomb test at a railroad station in Seoul on January 6, 2016. South Korea "strongly" condemned North Korea's shock hydrogen bomb test and vowed to take "all necessary measures" to penalise its nuclear-armed neighbour. The image shown on TV shows files images from other nuclear tests from other countries and the caption in red at the bottom of the screen reads "the Blue House will convene an emergency meeting of the NSC, the National Security Council." AFP PHOTO / JUNG YEON-JE / AFP / JUNG YEON-JE (Photo credit should read JUNG YEON-JE/AFP/Getty Images)

Les responsables du DHS (Département de la Sécurité intérieure des États-Unis) à Los Angeles prévoient une attaque nucléaire « catastrophique » imminente sur le sud de la Californie.

Le Centre régional mixte de renseignement de Los Angeles a publié un bulletin auprès des organismes locaux, provinciaux et fédéraux qui leur demande de se préparer à l’arrivée d’un missile balistique intercontinental nucléaire en provenance de la Corée du Nord.

Selon Yahoo News

Le bulletin de 16 pages intitulé « Nuclear Attack Response Considerations » est daté du 16 août et marqué pour « utilisation officielle uniquement« .

L’idée derrière le rapport non classifié était de partager la planification et l’orientation avec une répartition aussi large que possible, selon deux fonctionnaires impliqués dans la réponse à une frappe nucléaire et qui ont reçu le bulletin. De nombreuses agences sont impliquées en cas d’une attaque et elles sont souvent dotées de personnel qui n’a pas accès à des informations classifiées.

Une grande partie de l’information contenue dans le rapport est basée sur des faits bien connus sur les effets d’une explosion nucléaire, y compris les effets des rayonnements, éventuellement d’une transmission électromagnétique invalidant les communications et les effets destructeurs de l’explosion initiale sur la vie humaine et sur l’infrastructure.

Citant des chiffres de la Rand Corp., le rapport indique qu’une explosion nucléaire au port de Long Beach pourrait causer plus de 1 billion (mille milliards) de dollars de dégâts, y compris la perte de vie et la destruction des maisons et de l’infrastructure.

Dans une section sur les «bases de la protection contre les rayonnements», le rapport offre un aperçu de ce qu’il faut faire lors d’une attaque nucléaire. »Allongez-vous face à terre et placez les mains sous le corps pour protéger la peau exposée », recommande-t-il. « Restez à plat jusqu’à ce que la chaleur et les ondes de choc soient passées ».

Il existe également des sections expliquant les mécanismes de base d’une explosion nucléaire telle qu’elle se produit et la discussion de choses spécifiques qui devraient se produire en cas d’attaque nucléaire qui devrait être considérée et préparée à l’avance.

Il met en garde contre les difficultés rencontrées par les autorités gouvernementales dans le traitement des conséquences d’une explosion. Le public devra évacuer, selon le rapport, mais avec une «compréhension limitée des risques de rayonnement, ils éprouveront une forte anxiété et peuvent ne pas être conformes».

Les défis liés à la contamination par les animaux de compagnie et les vêtements sont parmi les nombreux problèmes de santé publique et de coordination logistique énoncés pour les éventuels intervenants d’urgence.

« Les conséquences d’une attaque nucléaire dans le sud de la Californie seraient catastrophiques« , indique le rapport. « Néanmoins, les entités gouvernementales et les premiers intervenants devraient rester opérationnels pour préserver la vie humaine, maintenir l’ordre et aider au processus de rétablissement« .

Le rapport, qui s’adresse en grande partie aux agences locales, étatiques et fédérales et aux premiers intervenants situés dans la région de Los Angeles, note que le gouvernement fédéral sera probablement d’une aide limitée immédiatement après une explosion nucléaire.

« Il n’y aura pas d’assistance fédérale importante sur les lieux pendant 24 à 72 heures après l’attaque« , indique le bulletin.

Hannibal GENSERIC

VIA : http://numidia-liberum.blogspot.fr/2017/09/usacoree-du-nord-avertissement.html

Le gouvernement français peut désormais punir d’amende et de séance de rééducation politique les discussions privées jugées déviantes

La ministre israélienne de la Justice lance des menaces de mort contre Poutine !