Tout en défendant la vaccination comme moyen de lutte contre l’épidémie de Covid-19, le président russe a insisté sur l’importance du consentement libre et éclairé.

Alors qu’il s’exprimait lors d’une réunion du parti au pouvoir Russie Unie à l’occasion du Jour du drapeau le 22 août, le président russe est revenu sur la campagne de vaccination contre le Covid-19 dans le pays. Vladimir Poutine a répété à cette occasion son refus d’imposer la vaccination obligatoire à tous en Russie.

Vladimir Poutine a réaffirmé l’importance de laisser aux Russes le choix libre et consenti de se faire vacciner : «Il ne faut intimider personne, il ne faut forcer personne», a-t-il assuré. Il est toutefois revenu sur les prérogatives des responsables des institutions fédérales qui peuvent, en cas d’aggravation brutale de la situation épidémiologique et pour certaines catégories de citoyens, introduire la vaccination obligatoire.

[La vaccination] ne doit pas être imposée. C’est tout à fait évident

C’est donc sur la pédagogie que mise le gouvernement russe pour inciter les gens à se faire vacciner. «Il est nécessaire d’expliquer, de montrer aux citoyens tous les avantages associés à la vaccination, à la protection de soi et de ses proches contre les conséquences très graves auxquelles ils peuvent être exposés en cas de maladie», a affirmé Vladimir Poutine. S’il s’est dit favorable à la création de «mesures incitatives», il a insisté sur le fait que la vaccination «ne [devait] pas être imposée». «C’est tout à fait évident», a-t-il martelé.

Source : RT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici