Valérie Pécresse aspergée de poudre rose lors de son intervention devant des représentants de PME ce matin

Ce matin, Valérie Pécresse s’adressait à la Confédération des petites et moyennes entreprises. Selon BFMTV, après avoir fini sa prise de parole, la candidate LR à la présidentielle a été aspergée d’une poudre rose par deux militants d’Akira, un collectif qui appelle à « changer les règles » de l’élection présidentielle. L’homme a ensuite été maitrisé par le service de sécurité de la femme politique. La personne qui l’accompagnait a également été interceptée.

« Valérie Pécresse a proposé de discuter avec eux après cet incident », expliquent nos confrères qui précisent que les militants n’ont pas souhaité la rencontrer. Une journaliste de BFMTV présente sur place indique que « c’est un jeune homme, assis dans le public depuis le début » qui a visé la candidate LR à la présidentielle alors qu’elle quittait l’estrade.

Interrogé par le JDD, l’entourage de Valérie Pécresse ajoute que les deux militants  n’ont manifesté « aucune agressivité personnelle » et n’ont exprimé « aucune revendication ».

« L’Ukraine est le laboratoire du mondialisme » : entretien avec Lucien Cerise

Ukraine : BHL s’affiche à Odessa avec l’ex-commandant d’un bataillon accusé de crimes de guerre