Variole du singe : l’OMS déclenche son plus haut niveau d’alerte

Alors que la variole du singe frappe désormais près de 17 000 personnes dans 74 pays, l’OMS a décidé de déclencher le plus haut niveau d’alerte de l’organisation.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclenché samedi son plus haut niveau d’alerte pour tenter de juguler la flambée de variole du singe, qui a frappé près de 17 000 personnes dans 74 pays, a annoncé son directeur général.

« J’ai décidé de déclarer une urgence de santé publique de portée internationale pour ce qui concerne l’éruption de variole du singe », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’un point de presse, précisant que le risque dans le monde était relativement modéré à part en Europe où il est élevé.