Victoire de la Banque Macron au premier tour de l’élection présidentielle 2022

Macron est heureux du « succès des chèques psy »

Hum, raclement de gorge, haussement de sourcils : 10,5 millions de Français auraient voté pour la paupérisation et la répression de 57 millions d’autres. C’est ce que nous disent le ministère de l’Intérieur, qui dépend de l’Élysée et qui comptabilise avec honnêteté et transparence les votes, et la presse, qui reprend ces chiffres sans sourciller et qui dépend aussi de l’Élysée.

Et voici maintenant un découpage plus précis par génération et par CSP :

C’est l’originalité du pouvoir français : il n’a pas d’opposition réelle. Nous ne sommes donc pas dans une démocratie, sinon une post-démocratie. Dans ce contexte spécial, des millions de Français introuvables (ou cachés chez eux, par peur des réactions du peuple) ont choisi de reconduire, ou presque, le président sortant, qui a pourtant maltraité le pays.

Ces électeurs fantômes planent, comme un parfum de fraude, sur ce premier tour.

Mais si ça se trouve, comme le démontre le découpage sociologique du vote, ce sont bien les plus de 65 ans qui ont porté – à bout de bras tremblants multipiquouzés – le sortant à la première place. Macron serait donc le président du 3e et du 4e âge. Pourtant, sous son premier régime, sous Macron I, les plus de 65 ans ont souffert, physiquement et matériellement, et les plus de 80 ans ont énormément souffert, puisque nous en avons perdu beaucoup, surtout dans les Ehpad, avec le Rivotril prescrit par le pouvoir, le Pr Perronne en a même fait un livre accablant.

Ceux qui hurlent à l’impossible vote pro-Macron doivent donc se faire une raison, et puis ce score est invérifiable, ce n’est pas Darmanin qui mettra tout sur la table. Darmanin est le résultat d’une négociation entre les forces sarkozystes et les forces macronistes, le premier dirigeant toujours la droite en sous-main, tout en étant sous le coup de graves condamnations (Libye, fraude), le second jouant avec la faiblesse du premier, tout en ayant besoin de sa neutralité, rapport à ses propres turpitudes (fraude, Alstom).

Pour ce qui est du résultat presque final du vote du 10 avril 2022, nous en sommes là :

Ségolène engueule la gauche anti-Mélenchon

Zemmour se désiste pour Marine

Et maintenant, partout dans la presse en faillite morale et financière, place à deux semaines de shitstorm antifasciste !

Source

  1. Macron, ça, ou est passé Macron 1, il faut être un peu physionomiste pour voir que le veau français se fait flouer dans les grandes longueurs …

Au fond, qui est Emmanuel Macron ?

« Vous venez soutenir un candidat que vous avez fui en partant à l’étranger » lance Fabrice Di Vizio à Manuel Valls