in ,

[VIDEO] BFMWC manipule encore son monde

un policier a dû sortir son arme pour ne pas se faire lyncher par une quinzaine de personnes énervées. Mais qu’est-ce qui a donc provoqué cette colère? La chaîne ne l’a pas montré. Les téléspectateurs penseront donc ce qu’ils veulent, de préférence qu’il s’agit d’une envie de lynchage irraisonné.

Voici d’abord les images diffusées par BFM sur Twitter (probablement aussi à la télé)

Sauf que Clément Lanot, qui travaille en freelance notamment pour BFM, et qui est l’auteur de cette vidéo a filmé ce qu’il s’est passé avant et qui permet de mieux comprendre le comportement de ces manifestants. Les policiers venaient de leur jeter dessus plusieurs grenades sans raison apparente. Sorte d’ultime provocation avant leur départ. En fait, BFM n’a pas diffusé les 24 premières secondes (qui avaient pourtant leur importance) qui montrent cette action. C’est de la pure manipulation de l’information comme seul BFMWC en a le secret (déjà en 2014 avec les Bonnets rouges).

Les manifestants en ont marre de se faire violenter chaque semaine et certains ont décidé de rendre les coups.

MAJ: Un lecteur que je remercie a évoqué la vidéo du contexte de l’action de l’agence Line Press. Ambiance bon enfant à partir de 44:00 avec une foule importante qui chante « Macron démission », les manifestants commencent à descendre depuis l’Arc de Triomphe et là (46:10), un CRS a la mauvaise idée d’envoyer une grenade de désencerclement aux pieds d’une personne qui filmait le départ de sa camionnette (en gros, il jette la grenade à ses pieds et referme aussitôt la porte pour partir).

Cette provocation a énervé tout le monde et les véhicules sont alors pris en chasse par quelques manifestants. Donc oui, c’est bien la police qui a provoqué tout ça, aucun doute. L’utilisation de la grenade ne se justifiait pas. Le passage que l’on connait se trouve à partir de 47:47.

J’ai pu apercevoir le Fouquet’s dans la première partie (après le premier jet de grenade) et l’UGC Normandie dans la seconde donc les deux actions se sont passées à quelques mètres l’une de l’autre. C’est dans la suite logique des choses.

Publié par Fawkes News