in

[VIDÉO] « C’est une honte pour le président de la République ! » Le gros coup de gueule de Jean-Jacques Bourdin

Initialement candidate face à Richard Ferrand pour la présidence de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Privet a finalement annoncé ce jeudi qu’elle se retirait de la course et apportait son soutien au président du groupe LREM.

Un revirement sur fond de pressions qui a vivement fait réagir Jean-Jacques Bourdin.

Spectaculaire volteface dans la course à l’Assemblée nationale. Richard Ferrand, ultra favori au sein du groupe majoritaire pour être élu au perchoir la semaine prochaine, faisait face, jusqu’à ce jeudi matin, à trois candidatures féminines au sein de son propre groupe notamment celle de la députée Yaël Braun-Pivet.
Celle-ci a d’ailleurs clairement expliqué sur RTL que Richard Ferrand ne pouvait pas incarner le renouvellement.

«C’est une honte pour le président de la République!»

Mais 5 heures plus tard, le communiqué tombe. Cette même Yaël Braun-Privet annonce que non seulement elle retire sa candidature mais qu’elle soutient désormais Richard Ferrand.

Bien que l’intéressée assure que le retrait de sa candidature n’est motivé que par une volonté personnelle, ce revirement laisse imaginer de lourdes pressions.

Une décision qui a vivement fait réagir Jean-Jacques Bourdin:

« C’est une honte! C’est vraiment honteux! Elle préside la Commission des lois. Ce n’est pas elle qui présidait la Commission d’enquête sur l’affaire Benalla? Si! Madame Braun-Pivet va laisser une drôle de marque dans l’histoire de la République. Quelle honte et elle est encore députée. Et elle va être présidente du groupe LREM évidemment! C’est une honte pour le président de la République, une honte! »

Source : RMC