in

[VIDEO] En Equateur, la police et l’armée se rallient aux manifestants qui protestent contre le pouvoir

Le palais présidentiel de Carondelet a été évacué lundi après de violentes manifestations de milliers d’indigènes venus à Quito pour protester contre la hausse des prix du carburant décrétée par le président équatorien, Lenin Moreno.

Ils sont des centaines et ils marchent en direction de Quito. Indigènes et paysans équatoriens se sont ralliés, lundi 7 octobre, aux protestations contre une hausse massive des prix du carburant décidée par le gouvernement du président Lenin Moreno.

Alors que le peuple proteste contre l’inflation et l’austérité, les forces de sécurité refusent d’obéir à l’ordre du président Lenin Moreno de réprimer les manifestants et défilent à leurs côtés.

La police va enquêter sur le mannequin à l’effigie de Greta Thunberg pendu à Rome

(VIDEO) Retraite : Macron bégaye face à une professeure !