in

[VIDEO] Macron assure que s’il était testé positif au coronavirus, il ne se soignerait pas à la chloroquine

Interrogé sur la possibilité de prendre de la chloroquine s’il était testé positif au coronavirus, Emmanuel Macron a répondu par un « non » clair et ferme, précisant qu’il « s’en remettrait aux médecins qui le suivent ». 

Il a ensuite expliqué sa réponse : « De ce que j’ai compris de la science, c’est qu’il n’y a pas de traitement stabilisé ».

Plus loin dans son propos, le président de la République, qui a admis pratiquer à certaines occasions l’auto-médication, a estimé que « vu notre degré de connaissance, et de ce que j’ai compris de la science, il n’y a pas de traitement stabilisé. »

Ainsi, en cas de contamination, ce dernier à assuré qu’il s’en « remettrait aux médecins qui (le suivent) pour voir comment on accompagne les jours les plus décisifs pour éviter que cela ne dégénère. »