Selon Mélenchon, la France devrait préférer les vaccins de Russie, de Cuba ou de Chine car il est méfiant vis-à-vis de la thérapie génique utilisée dans le vaccin Pfizer/BioNTech.

Le patron des Insoumis a dit ne pas avoir confiance en les vaccins créés pour combattre le coronavirus. «Je ne suis pas rassuré par un procédé qui est tout à fait nouveau et dont on ne connaît pas les conséquences», a-t-il expliqué, intervenant le 10 janvier sur le plateau de LCI.

​«J’ai vécu assez longtemps dans le Jura d’où est Louis Pasteur pour savoir ce qu’est le vaccin», a précisé Jean-Luc Mélenchon, en soulignant préférer les «formes traditionnelles de vaccination».«Je m’étonne que, quand on est dans une crise d’ampleur pareille, on aille choisir précisément ce qu’on ne savait pas faire jusqu’à présent».