Caviar, champagne, menus de grands chefs et retrait du masque obligatoire, des journalistes de M6 ont pu pénétrer dans ces fêtes clandestines de haut standing qui se tiennent actuellement à Paris.

Interrogé sur l’illégalité de ces soirées, ce « collectionneur renommé » a déclaré « avoir dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants, qui sont justement des établissements soi-disant clandestins avec un certain nombre de ministres ».

Dimanche après-midi, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a indiqué qu’il avait demandé au préfet de police de « vérifier l’exactitude des faits rapportés afin, s’ils sont vérifiés, de poursuivre les organisateurs et les participants » de ces événements.