“JÉRÔME RODRIGUES A ÉTÉ VISÉ CAR IL DEVENAIT EXTRÊMEMENT POPULAIRE”

“J’apporte des témoignages du monde sécuritaire et policier, qui me disent : Jérôme Rodrigues, qui a perdu l’oeil à la Bastille, a été pointé. Il y a au sein de la police, des gens très spécialisés dans le renseignement, qui visent des efficacités comme un commando de services spéciaux.”

Antoine Peillon, journaliste et auteur de “Coeur de boxeur : le vrai combat de Christophe Dettinger”, invité de Denis Robert pour Le Média, révèle les circonstances de l’agression de Jérôme Rodrigues.