Dans L’heure des pros, l’animateur à lunettes a ouvert le programme sur l’agression d’un jeune roué de coups dans la rue, à Montgeron. Et tandis que Jean Messiha a pointé du doigt l’exécutif, Pascal Praud l’a recadré :

“Jean, franchement vous êtes pénible, je ne peux pas vous dire autre chose. A un moment, vous n’allez plus venir dans l’émission, je vous le dis gentiment. Franchement Jean, moi j’en ai assez aussi. Pas comme ça”.

Et d’ajouter : “Vous êtes en train de dire qu’Emmanuel Macron est responsable de ce qu’il s’est passé là, ça n’a pas de sens. Donc moi je vais vous le dire franchement ça va s’arrêter, je vous le dis gentiment ça fait plusieurs fois”.

Quelques minutes plus tard, Pascal Praud est revenu vers son chroniqueur resté muet, avec une voix un peu plus mielleuse. Il lui a expliqué : “Allez Jean, on est gentil”, et l’a rassuré qu’il avait toute sa place sur CNews, avant de lui conseiller de ne plus “mettre d’huile sur le feu”.

En face, Jean Messiha lui a demandé, boudeur : “Soyez gentil avec moi, j’exprime un avis”. Finalement, en fin d’émission, les deux hommes ont fait la paix. Pascal Praud a demandé à Jean Messiha de “mettre de l’eau dans son vin”. Ce dernier a ironisé : “j’ai une consommation abondante donc il faudra beaucoup d’eau”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici