[VIDEOS] Les séries françaises, outils de propagande pour abrutir les masses

Si au moins elles avaient la qualité technique de nombre de séries américaines, on pourrait presque pardonner leurs moments de propagande, mais les séries françaises sont de surcroît moches et mal jouées. Et puis nous parlons de moments de propagande là où il s’agit tout de même de passages bien gras et bien lourds, d’endoctrinement grossier.

Loin de nous, en 2004, débutait déjà la série Plus belle la vie, stupide série télévisée sans fin qui délivrera plus de 4 000 épisodes à ce jour (avec heureusement un succès décroissant, passant de 6 millions de spectateurs à 3 millions en 2020 – ce qui est déjà effroyable). Suivant l’actualité pour la transformer en moments de propagande, elle inclura dans des scénarios écrits au fil de l’eau les débats les plus progressistes pour mieux les avaliser et les faire ingurgiter par un spectateur hypnotisé et devenu dépendant.

En 2017, TF1 lance Demain nous appartient, une copie caricaturale de Plus belle la vie. Surfant sur l’actualité et tous les délires progressistes, elle participe à éveiller (sur le mode « woke ») son public comme le fait sa grande sœur de la 3e chaîne. Cette année 2021, elle a atteint son 1 000e épisode, signe évident de la pauvreté de son contenu, ou au minimum sa répétitivité, car comment être bon et original sur un tel nombre d’épisodes ?

En 2021, France 2 s’essaye au genre aussi, les moyens et le dynamisme du privé en moins visiblement. Elle s’appellera L’École de la vie et raconte l’histoire de Vincent, un professeur d’histoire-géographie.

Bien peu réalistes disions-nous, car la réalité, c’est plutôt ça:

https://twitter.com/i/status/1453438722054184962

Source

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Etats-Unis : le Nebraska brise un tabou et autorise les traitements précoces

Florian Philippot s’emporte : » Qu’on arrête de domestiquer les Français ! » [VIDEO]