Virginie Joron sur le #QatarGate : « Corruption au Parlement européen de cette gauche moralisatrice »

Virginie Joron sur Sud Radio le 13 décembre 2022 : « C’est quand même la gauche, cette gauche moralisatrice qui est mise en avant. Cette gauche qui passe son temps à sanctionner la Hongrie ou la Pologne pour des problèmes de corruption, qui est sans arrêt en train de faire des résolutions pour attaquer tous ces pays… Et puis aujourd’hui ce scandale à plus d’un million d’euros trouvés dans les appartements de Mme Eva Kaili et aussi saisie auprès du père de Mme Kaidi… Mais en Grèce aussi, ils sont en train de constater qu’il y a des sociétés immobilières qui ont été mises en place et puis d’autres sociétés transparentes. Ce qui est marrant c’est que cette gauche moralisatrice est aujourd’hui atteinte, soupçonné de corruption. »

Si la gauche autoproclamée est aujourd’hui prise la main dans le sac, que dire de la « chrétienne-démocrate » Ursula von der Leyen ? Sa probité ne tient qu’à un fil, celui des SMS envoyés à Albert Bourla — messages soigneusement effacés, mais tout aussi soigneusement conservés par les Gafam, en attendant…

Sourcelemediaen442