Vladimir Poutine annonce le départ d’une frégate équipée de missiles hypersoniques

Intimidation destinée aux Ukrainiens et aux Occidentaux ou tentative de réaffirmer sa force vis-à-vis de sa population après la frappe ukrainienne sur Makiïvka qui a fait près d’une centaine de morts ? Mercredi, lors d’une visioconférence, Vladimir Poutine a annoncé la production en masse du missile de croisière hypersonique Zircon et le départ de la frégate Amiral Gorchkov dotée de cette arme.

« Il n’y a pas de meilleure arme au monde, je suis sûr qu’elle servira à nous protéger des menaces potentielles et servir nos intérêts nationaux », a déclaré le président russe avant de lancer au commandant de la frégate « à vous de jouer ! »

Ce missile expérimental en est toujours à la phase de test par la marine russe depuis 2020. Il atteindrait la vitesse de Mach 9 avec une portée de 1 000 kilomètres. En octobre 2020 des essais ont été mené dans l’Arctique russe à partir de la frégate Gorchkov, mais aussi d’un sous-marin immergé.

Mais désormais, il ne s’agit plus d’un test mais du premier déploiement opérationnel de ce système de croisière. Lors de la visioconférence, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a précisé la frégate Gorchkov allait naviguer dans les océans Atlantique et Indien ainsi qu’en mer Méditerranée.

Lire la suite de l’article sur bfmtv.com