Commentant les déclarations du président américain à son endroit, Vladimir Poutine a dit souhaiter une «bonne santé» à son homologue américain Joe Biden.

Vladimir Poutine affirme à Joe Biden que « c’est celui qui le dit qui l’est » alors que le Président américain l’a décrit comme un « tueur ». Pour le Kremlin, Biden « ne veut clairement pas améliorer les relations » avec la Russie.

Ces propos d’une agressivité rare ont provoqué le rappel par Moscou de son ambassadeur aux Etats-Unis pour consultation «sur les moyens de corriger la relation russo-américaine». Ce type d’action diplomatique est peu courant :

«Je n’ai pas le souvenir d’une telle démarche», a notamment déclaré Maria Zakharova, la porte-parole de la diplomatie russe. De son côté, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a estimé qu’il s’agissait là de «très mauvaises» déclarations du président américain, montrant selon lui que ce dernier ne souhaite pas «améliorer les relations» avec la Russie.