Voitures renversées, barricades, incendies : de violents heurts éclatent en marge des manifestations kurdes organisées à Paris

Un homme de 69 ans, déjà poursuivi pour une agression raciste, à ouvert le feu vendredi à Paris, près d’un centre culturel kurde, faisant trois morts et trois blessés. Une enquête a été ouverte pour assassinat, tentative d’assassinat, violences volontaires avec armes et infraction à la législations sur les armes.

Alors que le rassemblement s’est globalement déroulé dans le calme jusqu’ici, des échauffourées ont éclaté sur le boulevard du Temple, près de la place de la République. Les forces de l’ordre ont essuyé des tirs de projectile, notamment du mobilier urbain, et ont riposté avec des gaz lacrymogènes.

https://twitter.com/L_ThinkTank/status/1606638764775841795