Yann Moix
in

Yann Moix se fait passer pour une victime alors qu’il battait son propre frère pendant son sommeil

Yann Moix se fait passer pour une victime alors qu’il battait son propre frère pendant son sommeil

Le livre de Yann Moix, « Orléans », ne cesse de susciter beaucoup de réactions. Après que son père a nié avoir eu un comportement abusif envers lui, c’est au tour de son petit frère Alexandre de sortir du silence. Ce dernier accuse l’écrivain d’avoir été un véritable « bourreau » dans une lettre ouverte publiée ce dimanche 25 août 2019 par « Le Parisien« .
« Ça fait 40 ans que j’attendais ça », avoue-t-il au quotidien, excédé par l’omniprésence médiatique d’un frère qui selon lui occulte l’histoire familiale. Dans sa lettre ouverte, l’écrivain utilise des mots lourds de sens pour décrire son frère aîné, tyrannique avec lui. « Dans sa vie, mon frère n’a que deux obsessions : obtenir le prix Goncourt et m’annihiler. Me nier, m’éliminer, me rayer de la carte. Par tous les moyens. Physiquement ou moralement ».

TENTATIVE DE NOYADE, PASSAGES À TABAC… »

Yann Moix

Il poursuit avec des souvenirs du passé qui l’ont traumatisé. « J’ai subi 20 ans durant des sévices et des humiliations d’une rare violence de sa part. Ceux-là mêmes qu’il décrit dans son roman, en les prêtant à nos parents. J’aurais rêvé d’un grand frère protecteur. Mais Yann Moix était un grand frère destructeur. Chaque phrase qu’il m’adressait me sonnait comme des uppercuts. Il s’exerçait déjà sur moi à tester ses aphorismes de haine. Les mêmes qu’il assène dans ses arènes médiatiques ».

Macron appelle les Français à se « réconcilier » …