Volodymyr Zelensky devant l’Assemblée nationale : « Poutine peut-il gagner cette bataille ? Non, parce que nous n’avons pas le droit de perdre »

Volodymyr Zelensky

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a été accueilli vendredi matin à l’Assemblée nationale où il a prononcé un discours dans l’hémicycle. Il doit également rencontrer Emmanuel Macron dans la journée pour parler des besoins de son pays.

Hier, Macron a annoncé une nouvelle aide militaire pour Kiev: la cession de Mirage 2000-5 à l’Ukraine, ainsi que la délivrance de formations pour 4.500 soldats ukrainiens.

Volodymyr Zelensky dénonce un « régime russe qui ne connaît plus de limite ».

Tout cela vise aujourd’hui l’Ukraine, mais cela peut viser d’autres pays demain. Nous voyons déjà comment cette agression peut se développer. Les pays baltes, la Pologne, les Balkans et plus. Ce régime russe ne connaît pas de limites. L’Europe ne lui suffit plus. Il [Valdimir Poutine] a déjà détruit la Syrie, perturbe le Sahel. Il en va ainsi dans la terreur. (…) Il utilise tout cela pour affaiblir les pays en utilisant les ressources énergétiques et les denrées alimentaires. Et il a ressorti tout l’arsenal de siècle passé du blocus maritime à l’enlèvement massif des enfants de notre peuple dans les territoires occupés et fait du chantage au monde entier pour que le monde ait peur de lui.

Volodymyr Zelensky : « Nous vivons à une époque où l’Europe n’est plus un continent de paix »

« Nous vivons à une époque où l’Europe n’est plus un continent de paix. (…) Des villes sont entièrement détruites et des villages sont incendiés. De nouveau, en Europe, apparaissent des camps de filtration, des déportations et la haine. Il y en a qui cherchent à diviser l’Europe. Ils disent que de tel ou tel peuple ne mérite pas d’exister. »

Volodymyr Zelensky : « Poutine peut-il gagner cette bataille ? Non, parce que nous n’avons pas le droit de perdre »

Regardez ce que Poutine fait de son propre pays et de son propre peuple. C’est un territoire où la vie n’a plus de valeur. C’est tout le contraire de tout ce à quoi nous aspirons et de nos valeurs. C’est le contraire de la liberté, le contraire de l’égalité et le contraire de la fraternité. C’est le contraire de l’Europe, (…) voilà ce que c’est Poutine.

Poutine peut-il gagner cette bataille ? Non, parce que nous n’avons pas le droit de perdre. Cette guerre peut-elle s’étendre. Tout comme il y a 80 ans. (…) Dans les années 30, Hitler a franchi ligne après ligne. Poutine fait de même.

Lire aussi : La Russie va envoyer des navires de guerre et un sous-marin nucléaire à Cuba

S’abonner
Notification pour
Avatar
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Kristian Carpenter
Kristian Carpenter
13 jours il y a

Continuer votre propagande , à nous provoqué bande de merdeux ; qui rira bien rira le dernier ! Si Poutine le « rate » , Nous Français , avec ta famille de dégénéré , nous te feront danser sur des charbons ardent avec l’enfer comme compagnon de goulag ! Et si rien ne se passe , c’est moi même , avec d’autre qui va de dévisser la chetron à coup lattes .

chentouf Hicham
chentouf Hicham
11 jours il y a

la fofolle qui occupe le Perchoir est au anges en contemplons le Zelensky , mais elle a failli rendre son dernier souffle quand les députés de la France insoumise se sont vêtus au couleurs du drapeau palestiniens .

La Russie va envoyer des navires de guerre et un sous-marin nucléaire à Cuba

Une attaque sous faux Drapeau à l’Horizon ? Le cas étrange du radar nucléaire Russe détruit