Une équipe de spécialistes affirme avoir identifié le tueur du Zodiac, l’un des tueurs en série les plus prolifiques d’Amérique qui a terrorisé la région de San Francisco à la fin des années 1960, avec une série de meurtres brutaux.

The Case Breakers, une équipe de plus de 40 anciens enquêteurs des forces de l’ordre, journalistes et officiers du renseignement militaire, ayant notamment travaillé sur la disparition de l’ancien patron du syndicat Jimmy Hoffa et d’autres cas non résolus, annonce avoir percé le mystère de l’identité du tueur du Zodiac.

Selon The Case Breakers Gary Francis Poste se cacherait derrière le Zodiac. Ce dernier est… Décédé en 2018. Les années de fouille de l’équipe ont permis de découvrir de nouvelles preuves médico-légales et des photos de la chambre noire de Gary Francis Poste.

D’autres indices incluent le déchiffrement des lettres envoyées par le Zodiac qui l’ont révélé comme le tueur, a déclaré Jen Bucholtz, un ancien agent de contre-espionnage de l’armée qui travaille sur des “Cold Cases”. “Vous devez donc connaître le nom complet de Gary pour déchiffrer ces anagrammes”, a déclaré Bucholtz. “Je ne pense tout simplement pas qu’il y ait un autre moyen pour que quelqu’un l’ait compris.”

Un sixième meurtre signé le Zodiac

Le tueur du Zodiac est lié à cinq meurtres survenus entre 1968 et 1969 dans la région de San Francisco. Il affirmait lui, avoir tué 37 personnes. Contrairement à la plupart des tueurs en série, le Zodiac narguait les autorités avec des chiffres complexes dans des lettres envoyées aux journaux et aux forces de l’ordre. Les meurtres ont donné naissance à des livres, des films et des documentaires au cours des années qui ont suivi, et des détectives amateurs et professionnels se sont penchés sur l’affaire dans le but de démasquer le tueur.

L’équipe a également connecté Gary Francis Poste à un autre meurtre non élucidé. Celui de Cheri Jo Bates, le 31 octobre 1966, à Riverside, en Californie, à des centaines de kilomètres au sud de la région de San Francisco, deux ans avant le premier meurtre lié au Zodiac. Bates, 18 ans, a été retrouvée morte dans une ruelle du campus du Riverside City College après que son père a appelé la police pour signaler sa disparition.

L’équipe a déclaré qu’une série de coïncidences relient Bates et Poste, ancien vétéran de l’armée. Une montre-bracelet avec des éclaboussures de peinture a été récupérée sur les lieux du meurtre et aurait été portée par le tueur. Poste a peint des maisons pendant plus de quatre décennies, a déclaré l’équipe. De plus, les détectives ont trouvé une empreinte de talon d’une botte de style militaire, qui correspondait au même style et à la même taille que celles trouvées dans d’autres scènes de crime du Zodiac et de Poste.

En 2020, un message du Zodiac déchiffré

Le premier des meurtres confirmés de Zodiac a eu lieu en décembre 1968 lorsqu’un homme et une femme ont été abattus dans une voiture à Benicia, en Californie. Le 4 juillet 1969, un autre homme et une autre femme ont été abattus à Vallejo. Plus tard cette année-là, un couple a été poignardé près d’un lac. L’homme a survécu malgré plusieurs coups de couteau.

En 2020, une équipe a déchiffré un chiffrement de 340 caractères qui a été envoyé au San Francisco Chronicle par le Zodiac. À l’époque, le FBI avait déclaré que l’affaire Zodiac était toujours en cours. “J’espère que vous vous amusez beaucoup à essayer de m’attraper. … Je n’ai pas peur de la chambre à gaz car elle m’enverra au paradis d’autant plus tôt que j’ai maintenant assez d’esclaves pour travailler pour moi”, était-il écrit.

Une femme californienne qui vivait à côté de Poste et sa femme a déclaré à Fox News qu’elle pensait qu’il était le tueur du Zodiac après avoir vu les preuves recueillies jusqu’à présent. Gwen, qui a refusé de donner son nom de famille, a déclaré que Poste et sa femme l’avaient gardée lorsqu’elle était enfant dans les années 1970/80. Il lui apprendrait à tirer avec des armes à feu plusieurs fois par semaine, mais il était également manipulateur et violent envers sa femme, a-t-elle déclaré.

“Il a vécu une double vie”, a-t-elle déclaré. “En y repensant à l’âge adulte, tout a du sens maintenant. À l’époque où j’étais adolescent, je n’ai pas mis deux et deux ensemble.”

Source

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici