Brigitte Macron déclare qu’elle n’avait plus toute sa tête lorsqu’elle fréquentait le futur président français alors qu’il avait 15 ans et qu’elle en avait 40

Brigitte Macron

Par Le New York Post

La femme du président français Emmanuel Macron, Brigitte Macron, a révélé ses angoisses liées à sa relation depuis les premiers jours de sa fréquentation avec Emmanuel, notamment ses craintes qu’il « tombe amoureux de quelqu’un de son âge » après avoir changé d’école.

« Ma tête était en désordre », a déclaré Brigitte Macron lors d’une rare interview accordée au magazine Paris Match, rapportée par le Daily Telegraph. « Pour moi, un garçon si jeune était paralysant. »

« Emmanuel devait partir pour Paris » « Je me disais qu’il tomberait amoureux de quelqu’un de son âge. Ça n’est pas arrivé. »

La différence d’âge entre le couple, elle âgée de 70 ans et lui de 45 ans, est restée un sujet brûlant : Macron a abordé la différence lors d’une interview en 2017 avec Elle France, déclarant à l’époque « qu’il y a des moments dans votre vie où vous devez faire des choix vitaux. »

« Bien sûr, nous prenons le petit-déjeuner ensemble, moi avec mes rides, lui avec sa jeunesse, mais c’est comme ça », a déclaré Brigitte Macron à Elle à l’époque. « Si je n’avais pas fait ce choix, j’aurais raté ma vie. J’ai eu beaucoup de bonheur avec mes enfants et, en même temps, je sentais que je devais vivre ‘cet amour’, comme disait Prévert, pour être pleinement heureuse. »

Le couple s’est rencontré lorsque Brigitte enseignait le théâtre à l’école catholique de la Providence à Amiens. Sa fille était camarade de classe d’Emmanuel.

La nouvelle interview, traduite et rapportée par le quotidien britannique Daily Telegraph, révèle que Brigitte Macron souffrait d’une grande anxiété liée à la différence d’âge, qui a fini par provoquer un scandale lorsqu’il est apparu qu’elle, une enseignante alors âgée de 40 ans, avait eu une relation avec son élève Emmanuel, âgé de 15 ans.

En France, l’âge du consentement est de 15 ans, mais il n’était pas appliqué, sauf en cas de violence sexuelle, jusqu’à ce que le pays adopte une loi sur l’âge du consentement, selon l’agence européenne Politico.

Les parents d’Emmanuel ont immédiatement décidé de l’envoyer dans un internat à Paris pour le reste de ses études, mais cela ne l’a pas dissuadé d’entretenir une relation avec Brigitte.

S’abonner
Notification pour
Avatar
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
KC
KC
6 mois il y a

 » Ma tête était en désordre ? Cher iel il n’y à pas que votre tête qui est en dessous dessus … Soyons sérieux , où pensez vous aller dans votre délire de transgenre qui plus est punissable de part la loi selon vos propres commentaires … Croyez en les anciens que nous sommes , vous êtes obsolète , d’une bêtise qui dépasse l’entendement , sans parler de vos prétendus enfants et formation ; vous êtes complétement à la ramasse ! Arrêter de prendre les Français pour des idiots , vous n’avez aucune légitimité ni aucune classe , vous êtes une outre vide , une vapeur machiavélique . Errare humanum est , sed perseverare diabolicum . « 

Jean-Philippe Tanguy

Jean-Philippe Tanguy (RN) : « Israël pour l’instant respecte les droits internationaux »

Les otages israéliens sacrifiés par leur propre armée ? Le porte-parole de Tsahal, Olivier Rafowicz, refuse de répondre