Le général Pierre Schill annonce solennellement que « la nation est prête à des sacrifices »

Pierre Schill

Le chef d’état-major de l’armée de terre, le général Pierre Schill annonce solennellement que « la nation est prête à des sacrifices », et reste confiant sur la capacité des Français à se mobiliser face au retour de la guerre.

Dans une interview sur le site La Croix, le général Pierre Schill a déclaré avec gravité que « la nation est prête à faire des sacrifices« . Il a exprimé sa confiance dans la capacité des Français à se rassembler face à la menace de guerre.

Les Français seraient-ils aujourd’hui prêts à renouveler les efforts des générations de la Seconde Guerre mondiale ?

Pierre Schill : Je crois que la population française, la nation, est prête à des sacrifices pour défendre ce qui lui est cher. Mais cette question demeure très théorique car nos intérêts vitaux ne sont pas directement menacés. Nous ne sommes pas dans la situation des Ukrainiens qui ont vécu dans leur chair, à partir de 2014, la pression croissante de l’appareil militaire russe. Nous ne vivons pas à côté d’un pays qui développerait une armée dans le but de nous envahir. Cela étant dit, nous faisons partie de l’Otan et nous sommes des initiateurs de l’Union européenne. Nous avons à ce titre une solidarité fondamentale avec un certain nombre d’alliés qui ont à leurs frontières une puissance, la Russie, laquelle s’est dotée d’un appareil militaire qui fait pression sur ses voisins. On ne peut exclure qu’elle tente de s’en prendre à l’un de nos partenaires, d’une façon ou d’une autre. Nous devons être capables de contribuer de manière importante à la défense collective de l’Europe dans le cadre d’une coalition.

Lire aussi : Cercueils devant la Tour Eiffel avec l’inscription « Soldats français en Ukraine » : arrestation d’un Bulgare, d’un Allemand et d’un Ukrainien

S’abonner
Notification pour
Avatar
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Flosan
Flosan
14 jours il y a

Complétement déconnecter ces types !!!
Personne ; je dis bien personne, à part quelques fous excités ne voudrait s’engager dans la guerre !
Le passé nous enseigne et aucune personne censée ne voudrait s’engager à aller tirer sur des gens qui eux aussi ne savent pas sur qui ils tirent. Tirer sur des pairs, des frères et des sœurs humains est une pure folie. Il n’y a que des généraux ou des inutiles en politique (c’est à dire la quasi totalité de cette classe) qui se convainquent qu’il faut le faire !

Alain
Alain
14 jours il y a

Qui est-il pour prétendre cela? Il représente des électeurs qui lui ont signifié cela? C’est une prise de parole politique interdite aux militaires, surtout de ce rang; il peut dire que l’armée est prête mais sûrement pas que la nation l’est. Il devrait être limogé.

Le chat libre
Le chat libre
14 jours il y a

Encore un va-t-en guerre bien planqué !
Qu’attend-il pour aller au front, ce bâtard ?

De meue
De meue
14 jours il y a

Bienvenue au armée de Poutine

padilla
padilla
14 jours il y a

La nation ? Y a t il eut un référendum pour parler comme ça ou sommes nous en dictature ? Donc maintenant on a 2 volontaires pour aller en première ligne : Macron et ce général de pacotille .

khelifa
khelifa
14 jours il y a

Et après on dira que c’est dans les pays du Tiers-Monde qu’il y a des dictateurs… Pour un pays ou tout le monde se dit être en démocratie, je pense que ce militaire s’avance trop…. Enfin peut-être pas au point d’aller lui même combattre en Ukraine ! Pour ça, il y a les « fils du peuple » !!!!

Michel
Michel
14 jours il y a

Certainement pas…c’est fini le peuple = chair à canon 👿

Kristian Carpenter
Kristian Carpenter
13 jours il y a

… c’est un débille mentale , un lustré de la boutonnière , un fouille merde ; une grande gueule mais rien dans le calbut …

weingarten
weingarten
13 jours il y a

Ce connard galonné qu’il vienne me le dire en face…..

Cercueils devant la Tour Eiffel avec l’inscription « Soldats français en Ukraine » : arrestation d’un Bulgare, d’un Allemand et d’un Ukrainien

Poutine

Vladimir Poutine : « Ce qui se passe à Gaza ne ressemble pas à une guerre, mais à une destruction totale de la population civile. »