GENOCIDE : Israël vient de bombarder un hôpital à Gaza et tuer plus de 500 personnes…

L’aviation israélienne a bombardé l’hôpital Al-Ahli Al-Arabi au centre de Gaza, plus de 500 personnes ont été tuées. D’autres Gazaouis sont piégés sous les décombres !

Au moins 500 personnes ont été tuées dans une frappe israélienne ayant touché l’enceinte de l’hôpital Ahli Arab, situé dans le centre-ville de Gaza, a rapporté mardi le ministère de la Santé du Hamas au pouvoir dans le territoire palestinien. Dans un communiqué, il ajoute que « des centaines de victimes se trouvaient dans les décombres », sans préciser si elles étaient mortes ou blessées.

 Le moment de la frappe aérienne du régime sioniste sur l’hôpital de Gaza :

https://twitter.com/WarMonitors/status/1714337776873640216

Le bureau médias du Hamas a dénoncé « un nouveau crime de guerre de l’occupation (Israël, NDLR) » et indiqué que « des centaines de patients, de blessés et de déplacés » se trouvaient dans l’établissement.

Le mouvement Hamas a affirmé que « l’horrible massacre de l’hôpital Baptiste est un crime de génocide qui révèle une fois de plus la vérité de cet ennemi, de son gouvernement fasciste et son terrorisme ».

À son tour, le Mouvement du Jihad islamique en Palestine a déclaré : « Le massacre de l’hôpital Baptiste fait partie du plan de l’administration Biden visant à anéantir et déplacer la population de Gaza ».

Il a ajouté : « Ce massacre criminel est un crime de guerre décrit à la veille de la visite de Biden à la tête du Conseil militaire sioniste, qui se prépare à envahir la bande de Gaza », soulignant que « le massacre est illustre que l’administration américaine malveillante mène cette guerre dans le but de déplacer notre peuple de la bande de Gaza vers le Sinaï ».

Le mouvement Jihad islamique a souligné que « les massacres ne nous effrayeront pas et ne forceront pas notre peuple à quitter ses terres, mais renforceront plutôt notre détermination dans la résistance ».

Dans un contexte annexe, le porte-parole de l’hôpital des martyrs d’Al-Aqsa, Khalil Al-Dakran, a noté « qu’il n’y avait plus de place pour les blessés ni de réfrigérateurs pour les corps des martyrs ».

Selon le correspondant d’al-Manar, l’ennemi israélien menace aussi de bombarder l’hôpital des Martyrs d’al-Aqsa à Der al-Balah.

Selon al-Jazeera, le porte-parole de l’armée israélienne a déclaré : « Nous avions prévenu l’hôpital Baptiste et 5 autres hôpitaux de les évacuer afin qu’ils ne deviennent pas des refuges pour le Hamas ».

En réaction à ce massacre, le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré trois jours de deuil général.

1 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mia Schem

[VIDEO] Le Hamas diffuse une vidéo d’une otage Franco Israélienne : »Je vais bien, je suis bien traitée »

Éric Cantona

« Free Palestine » : Éric Cantona prend position en faveur de la cause palestinienne