Macron soutient les frappes ukrainiennes en Russie

Macron soutient les frappes ukrainiennes en Russie

Le président français Emmanuel Macron a exprimé son soutien aux forces ukrainiennes pour qu’elles commencent à frapper de l’autre côté de leur frontière orientale, en Russie, augmentant ainsi le soutien au sein de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) pour des attaques à l’intérieur de la Russie.

Le chancelier allemand Olaf Scholz (R) et le président français Emmanuel Macron assistent à une conférence de presse au palais Schloss Meseberg à Meseberg, dans l’est de l’Allemagne, le 28 mai 2024. 

Lors d’une conférence de presse mardi aux côtés du chancelier allemand Olaf Scholz, Macron a noté que les forces russes ont lancé des missiles depuis leur territoire reconnu internationalement, qui ont ensuite traversé la frontière pour atteindre la région de Kharkiv, à l’est de l’Ukraine. Macron a déclaré que l’Ukraine doit donc être en mesure de frapper à l’intérieur de la Russie pour arrêter ce type d’attaques.

« Nous pensons que nous devons permettre (à l’Ukraine) de neutraliser les sites militaires (russes) d’où sont tirés les missiles, mais pas d’autres cibles civiles ou militaires », a déclaré le président français.

Les remarques de  Macron interviennent alors que le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a de plus en plus exprimé son soutien à ce que les membres de l’OTAN donnent leur feu vert au président ukrainien Volodymyr Zelensky pour utiliser des armes fournies par l’OTAN pour frapper à l’intérieur de la Russie.

« Il est temps que les alliés envisagent de lever certaines des restrictions qu’ils ont imposées à l’utilisation des armes qu’ils ont données à l’Ukraine », a déclaré M. Stoltenberg dans une interview avec The Economist le 25 mai. « Surtout maintenant que beaucoup de combats se déroulent à Kharkiv, près de la frontière, priver l’Ukraine de la possibilité d’utiliser ces armes contre des cibles militaires légitimes sur le territoire russe rend très difficile leur défense. »

S’adressant à l’Assemblée parlementaire de l’OTAN lundi, M. Stoltenberg a de nouveau exprimé son soutien aux forces ukrainiennes pour frapper à l’intérieur des frontières russes.

« La légitime défense inclut le droit d’attaquer également des cibles militaires légitimes à l’intérieur de la Russie », a déclaré le chef de l’OTAN. « C’est de la légitime défense et ils ont le droit à la légitime défense, et nous devrions les aider à maintenir ce droit à la légitime défense. »

via The Epoch Times,

Lire aussi : L’Ukraine cible des radars du système d’alerte nucléaire russe

S’abonner
Notification pour
Avatar
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
KC
KC
20 jours il y a

Que ce sinistre fouille-merde aille se faire foutre et qu’il monte au créneau lui même avec le trav de service pour montrer l’exemple avec toute cette armée de danseuse !

weingarten
weingarten
17 jours il y a

Il y en a qui ont le goût du suicide

système d'alerte nucléaire russe

L’Ukraine cible des radars du système d’alerte nucléaire russe

Netanyahu

Le criminel de guerre Netanyahu a été invité par LCI pour un entretien de 30 minutes en plateau